Paul et Alcyone Ponygirl

Paul et Alcyone Ponygirl
Paul et Alcyone Ponygirl

mercredi 28 décembre 2016

Réparation du sulky 2

Bonjour, comme promis je vous joins le travail que j’ai fait sur les deux bras du sulky.

mercredi 14 décembre 2016

Pony et Cheval

Cela fait déjà plusieurs jours que je me pose cette question :
Quel regard ont les personnes qui pratiquent le cheval sur notre activité ?
 

Certes, cela n’est pas à moi de répondre à cette question, car je ne pratique pas l’équitation avec de vrais chevaux.
 

J’ai déjà trouvé des photos sur la toile, sur lesquelles on voit des personnes habillées en pony et chevauchant un cheval. Pour moi, il n'y a absolument rien de choquant dans ces images; ni d'ailleurs à propos de ce cliché que j'ai vu et sur lequel une autre personne vêtue en pony s'exhibe dans un champ face à des chevaux.

Je comprends l'étonnement des pratiquants de l'équitation. Ces personnes peuvent penser qu'il n'est pas raisonnable que l'amour des chevaux puisse aller jusqu’à prendre leur place et tenter de vivre comme eux; d'où à mon avis, le risque d'un sentiment de rejet de leur part pour notre activité.

Comme je l’écris depuis la création de ce blog, je ne dresse Alcyone dans le pony-girl que parce que j’aime les chevaux et que c’est la beauté de l’animal qui me fascine.

Toute les passions que peuvent avoir les personnes envers les chevaux, je les partage complètement.

Certes, Alcyone n’est pas un cheval, mais un être humain; cependant, cela ne m’empêche pas de l’emmener dans un travail analogue à celui que dispensent au quotidien les cavaliers sur leurs chevaux.

Je partage leur amour pour cet animal et je suis dans la même philosophie qu’elles.

J’aimerais bien un jour pouvoir converser avec une de ces personnes, pour partager ensemble notre amour pour les chevaux ...


Pony Alcyone & Driver Paul 

mardi 6 décembre 2016

30000 visites

Le blog Pony-Girl Grand Ouest a dépassé les 30.000 visites en 700 jours soient moins de deux ans. Durant cette période il y a eu 85 articles de publier. Ce qui fait une moyenne de 3,5 articles par mois.

Je remercie tous ceux et toutes celles qui nous suivent régulièrement. L'activité pony est une passion qui nous est commune. Continuons cette belle aventure.
Je remercie particulièrement notre photographe et coadministrateur de ce blog : Cesar, pour son concours qui permet d'agrémenter ce site de ces magnifiques photographies.
Un grand merci aussi à la pony-girl Alcyone.
Merci à vous tous ! ...
Maître Paul.


dimanche 27 novembre 2016

Réparation du sulky

Bonjour.
Pas de publication cette semaine, car je travaille actuellement sur la réparation du sulky. 

Il faut que celui-ci soit prêt pour la prochaine sortie, qui aura lieu début février.
Comme vous le savez certainement, notre sulky à été très utilisé durant le dernier rassemblement des ponys. Le pied latéral qui permettait de le maintenir en position horizontale sans attelage, a malheureusement été accidenté durant la manifestation, par l'effet sans doute des sollicitations intensives auxquelles il a été soumis. J'ai alors réfléchi sur un assemblage qui serait plus solide, afin que cet incident ne puisse plus se reproduire.
Finalement j’ai opté pour un système de pied fixé sur le bras avant gauche du sulky.
J’ai donc acheté le matériel nécessaire et la semaine passée, j’ai travaillé dessus. Ce week-end le bras gauche du sulky est à la peinture pour la première couche.
Je vous posterai la photo de l’ensemble quand le travail sera achevé (certainement la semaine prochaine) ...


 Bras gauche du sulki avec son pied, après soudure et avant peinture

dimanche 13 novembre 2016

Comment se retrouver ?

  
Depuis plus de trois ans, je parcours les sites internet français et étrangers, à la recherche des ponys play. 
Récemment, J'ai établi un contact avec une personne qui pratique le pony play en France.
Comment cela se fait-il que nous ne nous soyons pas rencontrés plus tôt sur la toile ? 
Pourtant cette rencontre s’est faite sur un site que je consulte quotidiennement. 
Il existe certes, d’autres sites sur lesquels peuvent naviguer des personnes qui pratiquent le pony en France; mais hélas pour moi, je n’ai pas suffisamment de temps pour faire sur la toile, une recherche constante des ponys existantes en France. 

D'où ma question : Comment  fédérer dans un même site, toutes les ponys de France ? 

Plusieurs moyens existent :

Un premier moyen consisterait à élargir les mots-clefs de recherche sur les sites web, afin qu’une personne recherchant des informations sur cette thématique, puisse retrouver plus facilement les personnes qui pratiquent cette discipline. 

Un second moyen pourrait consister en la création d'un site internet actif et vraiment dédié, permettant la promotion de notre activité et où ces personnes pourraient se retrouver et échanger librement. 

Un troisième moyen pourrait être la création d’une association des ponys play de France : Je sais qu’aux États-Unis et dans d’autres pays, de telles associations existent. 

J'ignore si ces axes de réflexion répondent exactement à ma question; mais j’espère que nous trouverons un jour une solution pour fédérer les ponys de France, afin que nous puissions un jour nous réunir tous ensemble.

 Césare et Rosalie.
Rassemblement des Ponyplay 2016

mercredi 19 octobre 2016

Pourquoi il n'y a pas beaucoup de pony en France ?

Cette question m'a souvent été posée par des personnes qui s’intéressent de loin ou de près à notre activité.

En dépit du fait qu'il existe beaucoup de gens qui aimeraient bien pratiquer cette activité et qui auraient la possibilité de le faire, cette discipline reste malgré tout très peu répandue en France.
Ainsi, contrairement à l’Allemagne et au nord de l’Europe, ou bien aux pays anglo-saxons où il est bien implanté, le pony play a du mal à s'établir dans notre pays.


Il y a plusieurs raisons à cela.


Les français sont un peuple plutôt pudique, et en dehors des organisations spécifiques, les costumes ne sont pas très bien vus. Promenez vous en pony dans un parc public à la vue de tous : les réactions seront hostiles.


Il y a aussi un problème de place et de terrain. L'activité de pony se pratique difficilement dans un salon chez soi. Le majeure partie des activités se déroule en extérieur. De là, on revient au point précédent : Il faut trouver un terrain suffisamment grand et discret pour cette pratique.


Nous avons aussi le problème des moyens aussi bien financiers que de temps, qui influencent le renoncement de beaucoup de personnes à pratiquer le pony play.


Une raison qui paraît aussi anodine, mais qui a son importance pour la pratique du pony, c'est qu'il faut être au minimum deux. Et il faut aussi que les deux personnes s'entendent bien et qu'elles désirent ensemble construire cette activité.


Il est aussi très difficile de se documenter sur notre activité car la grande majorité des sites internet relatifs à cette thématique sont en anglais.


En France, peu de personnes en parlent, Cette activité est par ailleurs plutôt méconnue dans le monde du BDSM. Les quelques personnes qui la pratiquent sérieusement en France, ont du mal à se faire reconnaître dans ce domaine.


Enfin, les médias Français ne s'y intéressent pas du tout, et quand ils en parlent, c'est dans l'unique perspective de faire le buzz.


Le pony play en France demande donc beaucoup de volonté et de courage, car cette activité est loin d'être évidente. Je peux quand même me rassurer : le pony play au niveau mondial, reste également peu répandu : je pense que nous sommes moins d'un millier sur terre, à pratiquer cette activité ...


Vidéo de Maître Paul et de la pony Alcyone 

mardi 11 octobre 2016

Le pony play sur internet

Quand nous recherchons les mots « pony play » avec toutes ses variations dans nos outils de recherche favoris, l'Internet nous propose plusieurs sites.
Quand notre recherche se limite à la France, là le choix est bien plus maigre.
Nous trouvons d'abord des sites commerçants qui désirent vous vendre du sensationnel avec des personnes dénudées, ce quel que soit le sujet que vous recherchez.

Ensuite vous trouvez quelques sites en français qui vous décrivent en long et en large ce qu'est le pony, les différentes disciplines comprises dans cette activité et bien d'autres renseignements. Généralement, ces descriptions s'apparentent davantage à des définitions de dictionnaire, agrémentées de quelques photos, qui renvoient la plupart du temps vers des sites payants.
Vous me direz que le rôle d'Internet c'est de renseigner. Certes, mais ce n'est pas systématiquement ce que nous recherchons. De plus, le fait de lire sur plusieurs sites différents, les mêmes informations, ne permet pas d'approfondir une recherche.
Par ailleurs, quand vous recherchez des ponys via Internet, ce n'est pas forcément la définition du mot "pony" que vous recherchez, mais plutôt des personnes qui pratiquent le pony play.

Chercher un site internet en français qui développe cette thématique et qui est mis à jour régulièrement, n'est pas si évident que cela. De plus, certains sites n’ont pas été mis à jour depuis plus de dix ans, alors que l'activité des ponys évolue en permanence.

Ce que je propose sur mon blog, c'est de l’expérience et du vécu d'attelages réels de ponys, avec tout ce qui tourne autour. Je ne cherche pas à vous exposer ce qu'est une pony girl. Mon but est simplement de vous expliquer comment nous gérons et vivons le pony play au quotidien. J'essaye de retracer le parcours que nous vivons en réel, ainsi que nos projets futurs, les difficultés que je rencontre, ainsi que nos avancées.

Les mises à jour sont certes réalisées à des dates plus ou moins espacées, mais plus de quatre-vingts articles en bientôt trois ans : cela me paraît correct ; cela fait en moyenne, une publication tous les quinze jours !


Pony-Girl Grand Ouest n'est pas un site de photos, ni un site commercial : l'objectif de ce site est simplement de vous montrer et expliquer la vie vraie dans le monde des ponys ...


La pony Akcyone au repos dans le champ.


samedi 1 octobre 2016

Marquage au fer rouge

Marquer sa pony au fer rouge : cela est-il du sado/masochisme ?
Voila une question intéressante.
Est-ce qu'un éleveur de chevaux qui marque ses animaux est un sadique ?
Tous les chevaux que l'on marque au fer rouges sont-ils masochistes ?

Vous allez me dire « oui, mais la pony est un être humain » ...et on ne marque pas un être  humain au fer rouge car un être humain n'est pas un cheval.

Quelle est la différence entre un cheval et un être humain face au sado/masochisme ?

Ma réponse et ma philosophie sont différentes au regard de toutes ces questions. Je ne suis pas sadique et ma pony n'est pas masochiste. Le marquage au fer rouge n'est pas réalisé sur un coup de tête. Cela a été longuement réfléchi et discuté avec elle. La démarche qui nous anime est basée sur le consentement mutuel et elle n'est pas irrationnelle. C'est la volonté commune d’aller au fond de notre passion qui nous mène. Nous pratiquons cette discipline non par obligation, mais par choix. Le marquage au fer fait partie intégrante de notre activité que nous avons librement choisie. Il n'y a pas de fantasmes, ni de légèreté dans nos actions. Aller au plus proche de la réalité, tel que cela se pratique en vrai, est notre credo. Quand j'ai marqué la pony au fer rouge, cela n’était pas par sadisme et la pony n'a pas reçu ce marquage par masochisme ; mais cela était pour nous deux, la réalisation pratique de notre cheminement.

Ne cherchez pas midi a quatorze heures pour expliquer un acte, qui pour nous est simple et naturel... 


 Branding de la pony Alcyone le 2 juillet 2016.

lundi 26 septembre 2016

Nouvelles

Nous avons passé la fin de ces vacances et de cette rentrée, à préparer notre retour.

Nous avons acquis plusieurs objets qui serviront pour les prochains entraînements de la pony. Suite à ces achats il me reste encore d'autres achats et du travail pour adapter le nouveau matériel à notre activité. Comme je vous l'ai écris dans mon précédent post, cela servira aux nouveaux travaux que nous projettons de réaliser.
J'ai également acheté sur internet, une nouvelle pièce pour mon habillement de driver, qui va terminer de compléter celui-ci.
 

Le week-end du 24 septembre, nous sommes descendus ensemble en Vendée pour rencontrer une personne qui va nous aider à confectionner une nouvelle tenue pour la pony. Nous avons discuté plusieurs heures avec cette personne. Elle est prête à relever un défi qui n'est pas évident au premier abord. Cela lui permettra de faire un travail dans un domaine nouveau pour elle.
 

Pas de nouvelles de notre part ne veux pas dire arrêt de l'activité : bien au contraire. Le pony demande beaucoup de mon temps et maintenir parallèlement ce blog en activité, nécessite également du temps afin de vous tenir informés des activités des ponys dans l'ouest. 

 Rassemblement des Ponyplay

samedi 20 août 2016

L'été de la pony

Je m'adresse à vous qui nous suivez régulièrement : vous avez certainement constaté que les publications sur ce blog ont été quelque peu à l’arrêt durant l'été. Cependant, ce n'est pas parce que le blog était un peu en sommeil, que les activités de la pony ont été, elles aussi en sommeil: bien au contraire ! 
Nous avons durant cette période estivale, réalisé différents travaux préparatoires à l’évolution de l'ensemble des activités. 
Tout d’abord la pony a été marquée au fer rouge sur la fesse, comme cela se pratique sur les chevaux. Le marquage a eu lieu dans la soirée du troisième rassemblement des ponys, en présence de nos invité(e)s. 
J'ai également fait l'acquisition d'un vanity d'entretien pour la pony afin de parfaire la beauté de celle-ci: L'ensemble comprend plusieurs accessoires comme des peignes, brosses est différents ustensiles pour le pansage.
Je vais prochainement retravailler avec la pony sur les différents styles d'allures, avec différents codes. Cela me permettra de compléter l'enseignement dans un domaine que nous ne pratiquons pas encore. Jusqu’à présent nous avons surtout travaillé sur des terrains difficiles pour la pony avec ses bottes sabots. Je vais mettre au point un nouveau dressage axé davantage sur des terrains plats et entraîner la pony à réaliser différentes figures et parcours dans diverses situations plus ou moins difficiles. La pony  travaillera avec des sabots différents et plus adaptés à ce style d’entraînement. 

Donc comme vous le voyez, il reste encore beaucoup de travail pour continuer et partager avec vous. De nombreux autres événements sont à venir aussi bien dans l'équipement que dans les rencontres ... 

 Le marquage au fer rouge de la pony

jeudi 14 juillet 2016

Coupe Pony-Grand Ouest 2016

La coupe Pony-Grand Ouest 2016 a été remise aux attelages ex-æquo Cesare, Rosalie et à l'attelage Maître Paul, Alcyone.

jeudi 23 juin 2016

Pony et violence

J'ai vu récemment un film diffusé sur le net qui met en scène un pseudo dominant qui pratique le dressage de deux pony-girls. Ce film en anglais est vraiment une mauvaise parodie et il représente une vision absolument fausse de la réalité. Il s'agit en réalité d'un montage mal fait dans lequel on utilise les ponys pour justifier une séance SM. Filmé dans de mauvaises conditions et dans une cave,  on y voit des femmes déguisées en ponys, se faire violenter par un pseudo Maître. Suite aux ordres commandés par ce charlot, les coups de cravaches tombent, sans aucune justification, en dépit du travail bien exécuté des deux ponys.
Il s'agit là de violence gratuite et injustifiée. Maltraiter des animaux dans une cave, pour faire croire que le Pony c'est cela, est une aberration et une déviance de notre discipline !
Je comprends mieux à présent, à voir la diffusion de telles bêtises, que notre passion ait mauvaise presse. Beaucoup de personnes ont une compréhension absolument fausse et erronée de la réalité, à cause des images que diffusent ces tristes individus. Les films sur les ponys ne représentent pas la réalité ; ils représentent même l'inverse de la réalité. Ne croyez pas ce que l'on vous montre. Mais croyez ce que nous vivons en réalité et en vérité ...
 Entraînement de la pony Alcyone en extérieur

mercredi 15 juin 2016

Gay Pride de Rennes


Pony-Girl grand Ouest à participer à la manifestation de la Gay Pride de Rennes le 4 juin 2016 

mercredi 8 juin 2016

Second rassemblement des pony de L'ouest

Contrairement au précédant cela ne se déroulera que sur invitation de ma part et il n'y a pas d'inscription comme l'année précédente.

dimanche 29 mai 2016

C'est quoi jouer au pony ?

Cela ne fait que trois ans que je pratique régulièrement le Pony-girl avec Alcyone.
J'ai créé ce blog il y a deux ans; j'ai posté plus de soixante-dix articles et une petite centaine de photos personnelles.
Maintenant, peut-t'on dire que je suis un joueur dans le monde du pony ?
Mais au juste, c'est quoi "jouer au pony" ?
Ceux qui jouent, ce sont ceux qui, de temps en temps, déguisent leur partenaire en pony et la sortent dans des salons pour amuser la galerie. Quand il suffit d'acheter sur internet quelques éléments pour faire croire que l'on pratique le pony, oui cela s'appelle "jouer".
Pour ma part et à ce jour, j'ai investi une année complète de mon temps pour éduquer ma pony et lui confectionner ses tenues; j'ai employé également de nombreuses semaines de mon temps avec elle, pour son dressage. J'ai construit un sulky pour que ma pony me promène dans les chemins. Au final vous avez un driver avec sa pony, et non un joueur; ou alors, c'est que mon jeu m'a coûté beaucoup en temps et en dépenses !
Les critiques sont faciles à faire; mais quand on cherche qui sont ceux qui pratiquent réellement cette activité, on ne trouve pas beaucoup de monde; et surtout pas ceux qui critiquent, car en réalité ces gens là ne pratiquent pas.
Je ne suis pas "un qui fait ce que l'on lui dit de faire" mais celui qui fait ce qu'il veut faire. Il n'y a pas de "il faut faire ainsi parce que…" ; "la bonne façon de faire est celle-ci ..." ; "il fait n'importe quoi..." ; "ce n'est pas comme cela qu'il faut faire..." ; "il ne fait pas comme moi, donc c'est un joueur ...".
Je pratique le pony le mieux que je peux, avec ma façon de le faire. Je ne copie pas les autres et je crée ma propre vision de cette passion. Qu'importe que cela ne plaise pas à d'autres, du moment que cela me plaise à moi ...

mardi 24 mai 2016

20000 visites !!!

Le blog Pony-Girl Grand Ouest a dépassé les 20.000 visites en 16 mois. Je remercie tous ceux et toutes celles qui nous suivent régulièrement. L'activité pony est une passion qui nous est commune. Continuons cette belle aventure.
Je remercie particulièrement notre photographe et coadministrateur de ce blog : Cesare, pour son concours qui permet d'agrémenter ce site de ces magnifiques photographies.
Un grand merci aussi à la pony-girl Alcyone.
Merci à vous tous ! ...
Maître Paul.

dimanche 22 mai 2016

Les différentes pony-girls

Il existe différents types de ponys-girls, comme il y a différents types de chevaux. Il y a des chevaux de course, de parade, de labour, de traîne, de promenade, de poste…..
Parmi les ponys-girls, ont retrouvent ces différences. Quand le propriétaire de la pony dresse celle-ci, il ne le fait pas pour qu'elle puisse tout faire. Suivant le profil de la pony et son utilisation, un style de dressage va prédominer. En aucun cas, il ne faut mélanger les styles. Vous ne verriez jamais sur les champs de courses de Vincennes, des chevaux effectuant des exercices de parade, comme tel est le cas des chevaux dressés à Saumur. De même un cheval de travail, qui tracte de lourdes charges comme des rondins de bois ou qui laboure un champ, ne se déplace pas comme un cheval de parade.
Pour le dressage de ma pony, il en va exactement de même.
Je la mets au champ et elle attend que je vienne lui apprendre son travail. Son dressage consiste essentiellement à savoir tracter un sulky pour mes ballades. Quand elle me promène en campagne avec le sulky, sa démarche est celle d'une jument de promenade. Les vrais ponys-girls sont à l'identique des vrais chevaux, et elles respectent les mêmes comportements.
Je ne mélange pas les styles de comportements...

Pony Alcyone promène son driver sur son sulky

mardi 10 mai 2016

Interview de Pony-girl grand Ouest sur La voix du X

Pony girl, ou la femme cheval

Maître Paul et sa « pony » Alcyone sont parmi les très rares pratiquants français de « Pony girls », une niche érotique singulière qui consiste à traiter la femme en monture animale, à la dresser comme telle et à la faire tracter des attelages.
Plus répandue aux États-Unis, en Angleterre et en Allemagne, cette pratique est jusqu’à présent ultra confidentielle en France, réservée à quelques fétichistes du fantasme d’animalisation. Le couple que nous vous présentons dans ce reportage exclusif LVDX est sans doute la référence française du genre. Embarquez à bord du sulky de Maître Paul, et apprenez vous aussi à dompter Alcyone, la femme-cheval !

La voix du X

vendredi 29 avril 2016

News

Un mois sans aucune publication sur pony-grand ouest.
Non ! l'activité et le site ne sont pas morts mais bien vivants.
Ce long moment de silence est dû à une grande activité et c'est pour cela que je n'ai pas pu ce dernier mois faire de publication sur notre blog. Beaucoup d’événements différents se sont déroulés durant cette période. Moi et la pony Alcyone avons changé de lieu de vie. L'activité de la pony ne ce n'est pas arrêtée malgré tout durant ce changement.
Nous avons reçu un journaliste qui a réalisé un reportage sur notre activité de pony (nous vous en parlerons plus longuement dans une autre publication). Cela a permis toutefois de faire une sortie de la pony en attelage complet avec son sulky en extérieur comme il est de coutume dans notre activité.
Le mois se termine par un nouveau tatouage sur la pony.
Voilà donc un bon mois qui se termine bien chargé !  J'espère que cette période de silence ne vous a pas trop perturbé ...

 La pony au salon de Rennes


lundi 28 mars 2016

Habillage de la pony.

Depuis le début de mon travail avec ma pony-girl, c'est toujours moi qui l'habille.
Quand j'annonce à ma pony que nous allons faire un entraînement, celle-ci doit se présenter à moi totalement nue. Je prépare alors les différentes pièces de son harnachement, que je dispose suivant l'ordre de pose sur la pony.
Toutes les pièces sont préparées d'avance et méticuleusement vérifiées par moi-même.
J'habille alors ma pony et je l'harnache entièrement : cela peut durer une bonne demi-heure. Durant cette préparation, il ne faut pas tâtonner ; il est nécessaire d'être précis et organisé.
La pony est un animal ; elle n'est donc pas en mesure de pouvoir s'habiller elle-même.
J'ai vu un reportage sur les ponys, dans lequel un pony s’habillait et se harnachait lui-même. Je considère que cela ne respecte pas l’idée première de cette discipline. La pony ne peut être habillée que par son driver. 


Préparation de la pony par son Driver
 

vendredi 11 mars 2016

Le repos de la pony

Le driver a demandé à la pony Alcyone de prendre un peu de repos avant de poursuivre son travail.


mercredi 2 mars 2016

Le droit a l’image

Aujourd'hui je ne vais pas vous parler des ponys, mais d'un sujet qui s'en rapproche, car les images sont une des thèmes principaux de ce blog.

J'ai lu il y a quelques mois un article intitulé : « à qui appartient une photo ? » Des personnes ont en effet retrouvé par hasard sur la toile, des clichés photographiques sur lesquelles elles apparaissent, sans qu'elles aient été informées de ces publications. De même j'ai retrouvé dans des ouvrages mis à la vente, des photos sur lesquelles apparaît Alcyone, ou encore des clichés montrant un travail dont je suis le créateur.
Ce sujet m'a interpellé et je me suis renseigné auprès d'un ami juriste (que je remercie pour ces renseignements précieux).

Mes questions étaient simples :
À qui appartiennent ces clichés ? : Au photographe ou au modèle ?
Quelle est la part pour le réalisateur d'un travail ou l'auteur d'une œuvre qui n'est ni le photographe ni le modèle ?

Le réalisateur, c'est celui qui compose le tableau : c'est par exemple un shibariste ou un peintre. Ce n'est pas lui qui apparaît sur la photo, mais sa réalisation ou son œuvre.

Voici les réponses que j'ai obtenues de mon ami juriste :

La propriété de la photo appartient au photographe en vertu de son droit d'auteur, mais le consentement du modèle est nécessaire en vertu du droit à l’image de ce dernier.

Il y a en fait deux notions différentes, le droits d'auteur et le droit à l'image.
La propriété de l'image relève du droit d'auteur et le consentement du modèle relève du droit à l'image.
Pour le réalisateur du tableau, c'est le droit d'auteur sur son oeuvre qui s'applique.

Dans tous les cas, que vous soyez photographe, modèle ou réalisateur du tableau photographié, il est impératif que des accords soient actés par tous les intervenants, au préalable de la publication d'une photo.
Il ne suffit donc pas de cliquer sur le déclencheur d'un appareil photographique ou d'un smartphone, pour se proclamer propriétaire du cliché ainsi réalisé, voire s'autoriser à le publier. Le travail du réalisateur du tableau et le droit à l'image du modèle sont aussi importants, et ils ont des droits sur le cliché. En conséquence, si une ou plusieurs personnes ne sont pas consentantes à la publication d'une photo, elles ont la possibilité de porter plainte. 
 
Pour notre part, entre Cesare le photographe, Alcyone la pony et modèle, et moi-même le créateur, nous sommes en accord pour la publication des clichés de notre activité, uniquement sur le site Ponygirl Grand Ouest. Pour les autres sites, bien lire le copyright ...



Pony-girl-grand-ouest au salon Eropolis de Rennes. Janvier 2016. 
Photo César, traitement Loucha.

vendredi 26 février 2016

Quand on veut, on peut !

Je continue sur l'article précédent, car le temps n'est pas la seule excuse pour ne pas se lancer dans l’aventure des ponys.

On trouve toujours un motif quelconque pour dire que l'on aimerait le faire ; mais il y a inversement toujours une bonne justification qui empêche de le faire.

J'ai lu récemment un commentaire d'une personne qui me félicitait pour mon travail ; mais celle-ci me déclarait qu'elle ne disposait pas d'un terrain pour pratiquer le pony : Certes, la recherche d'un terrain pour pratiquer en extérieur, de surcroît avec un sulky, n'est pas évidente (voir article). Mais nous ne sommes pas obligés d’être en extérieur pour pratiquer le pony. Durant toute la période hivernale, notre pratique s'exerce exclusivement en intérieur. 

Pour la tenue de la pony, il vous suffit pour débuter  d'un simple legging et d'un body, d'une paire de bottes et d'une corde de cinq mètres de long. Les équipements complémentaires  viendront avec le temps et l’expérience.
Pour les entraînements il faut prendre son temps : la saison hivernale est l'idéal pour débuter le dressage de la pony. Par ailleurs, il est impératif pour les drivers, de se fixer un but précis, afin de bien mener leur projet. Personnellement je me fixe les échéances des salons de Rennes ; ce qui me donne une vision dans la durée. D'autres échéances peuvent aussi servir de jalons pour avancer dans la pratique. 
Si pour débuter, j'avais attendu d'avoir tout le matériel complet et les conditions optimales, je n'aurais jamais rien entrepris car il manque toujours quelque-chose.  

Maintenant vous n'avez plus d'excuses pour commencer dans la pratique du pony :
Quand on veut on peut ! ...


Pony-girl-grand-ouest au salon Eropolis de Rennes. Janvier 2016. 
Photo César, traitement Loucha.

mercredi 10 février 2016

Le temps

Cela fait plus d'un an à présent que je discute avec des personnes réellement intéressées par l'activité Pony : je me suis rendu compte que le facteur temps est important. Certes, beaucoup de personnes aimeraient ou désireraient se lancer dans cette activité. Elles se rapprochent de moi pour cela ; mais ce qu'il leur manque le plus, c'est effectivement du temps pour s'y investir. Il est vrai qu'il est bien plus facile de poursuivre une activité déjà entreprise avec sa partenaire, que de débuter dans cette nouvelle passion.

Beaucoup de gens m'ont relaté le fait que cette activité les passionnent et qu'ils aimeraient bien pratiquer le Pony ; certaines personnes disposent même du matériel nécessaire ; la seule chose dont elle manquent, c'est du temps pour la pratiquer.
Pour ma part j'ai été confronté au même souci : Pour pouvoir débuter sérieusement dans le Pony, il est nécessaire de stopper toutes ses autres activités et de ne se consacrer qu'à cela. Au début, on piétine ; car une telle entreprise ne se déroule jamais comme on a pu initialement le prévoir. Il est donc nécessaire de faire oeuvre de patience. Souvent, les personnes de notre entourage sont curieuses et nous demandent à quel stade en est notre nouvelle activité ; au risque de les décevoir et parce que justement la progression est lente, nous n'avons souvent rien à leur dévoiler d'absolument récent.


Telle est la règle de toute activité : explorer un nouveau domaine nécessite des recherches et du temps ; surtout si comme nous, vous avez déjà un passé bien rempli. Cela pourrait s'avérer moins difficile pour les jeunes ; bien que cela soit compliqué pour eux de s'y investir, par manque de moyens.
C'est pour cette raison qu'il n'y a pas beaucoup de pratiquants en France...



Pony-girl-grand-ouest au salon Eropolis de Rennes. Janvier 2016. 
Photo César, traitement Loucha.

jeudi 4 février 2016

La Pony Alcyone au Salon de l'Erotisme de Rennes

Le salon de l'érotisme de Rennes dura deux journées qui resteront mémorables pour la pony Alcyone.

Quel bonheur d'avoir été dans l'animalisation durant deux jours consécutifs. La pony Alcyone a été heureuse et fière d’être attelée au sulky, et d'avoir été promenée par son driver dans les allées et parmi les stands du Salon de l’Erotisme. Elle remercie tout particulièrement son driver, grâce auquel elle peut vivre de telles expériences dans la réalité.

Elle remercie également la driveuse Pandora et son pony Joli Cœur (dit Orion) : ils ont formé ensemble un magnifique équipage et ils ont réalisé avec courage, sous les yeux d'un public nombreux, des trainings intenses et parfaitement maîtrisés.

Elle remercie aussi le Loup Blanc qui a su faire voyager Alcyone dans un océan de frissons, qui ont fait trembler tout son corps. Elle espère, dans l'avenir et avec l'accord de son Maître, pouvoir aller encore plus loin et au-delà de ses limites.

Elle n'oublie pas non plus de remercier le stand des Anneaux de Justine, avec Monsieur Georges et les autres membres présents qui furent tous très avenants avec la pony Alcyone. Elle n'oublie pas également nos ami(e)s qui sont venus nous voir et nous soutenir dans nos démonstrations de pony-girl en attelage.

La pony Alcyone remercie enfin Cesare, notre ami photographe, qui nous a accompagné tout au long de ces deux journées.

Pony Alcyone.
 

Pony Alcyone, Driver Paul au Salon de l'Erotisme de Rennes 2016. Photos Césare. 


mercredi 20 janvier 2016

365 jours

Cela fait déjà un an que j'ai créé ce blog : Un petit bilan s’impose.
En un an, j'ai écrit 36 textes pour ce blog des ponys-girls du grand ouest. J'ai par ailleurs posté 56 photos personnelles et 3 vidéos que nous avons réalisées.

Quand j'ai entrepris de créer ce blog, je savais que cela ne serait pas facile de l’alimenter régulièrement par nos activités. Non pas parce-que je n'avais rien à écrire, mais parce-ce que je ne désirais pas être redondant dans les sujets : j'ai fais le choix d'une publication hebdomadaire qui vous relate notre activité quotidienne, afin de vous démontrer que nous ne sommes ni dans le virtuel, ni dans les rêves, mais bien dans le réel !

Ce que je désire pour ce blog, c'est que chaque article soit agrémenté d'une photographie personnelle que nous réalisons durant nos activités. Mon souci est que ma bibliothèque de photos personnelles n'est pas aussi fournie que cela, malgré le travail acharné de notre photographe, Cesare pour nous faire les images les plus belles et les plus représentatives possibles. Nous ne retenons en effet que quelques clichés intéressants par séance. En un an, nous avons réalisé avec Cesare une dizaine de séances photos, toujours en extérieur, avec ou sans le sulky. De ces dix séances, j'ai pu extraire la soixantaine de clichés et les films qui sont publiés dans ce blog.

Je vous remercie tous de nous avoir suivi durant l'ensemble du parcours de cette première année.

Je remercie tout particulièrement Alcyone, ma partenaire pony, qui a su se surpasser dans les difficultés de cette activité, et qui continue toujours à évoluer dans l'animalisation que je lui inculque.

Je remercie aussi notre photographe et coadministrateur de ce blog, Cesare, sans lequel nous n’aurions pas ces photos pour agrémenter notre site, ainsi que pour son avis éclairé sur les publications. Je pense que sans Cesare, ce blog n'aurait pas été aussi vivant qu'il l'est. Il m'a permis d'aller plus loin dans mes réflexions et de pouvoir écrire librement celui-ci.

Nous repartons pour une nouvelle aventure annuelle avec vous : continuez à nous suivre sur pony-girl grand ouest : ce n'est pas du passé que nous vous relatons, mais bien du présent...

scarifications plus aiguilles sur le dos de la pony Alcyone.

mardi 5 janvier 2016

Préparation du salon Eropolis de Rennes


Après ces fêtes de fin d'année, le salon Eropolis approche à grands pas.
Il faut que tout soit bien prêt pour ce dernier week-end de janvier.
Le salon Eropolis de Rennes se déroulera en effet les samedi 30 et dimanche 31 janvier prochains : la pony sera en pleine activité durant ces deux jours consécutifs.

Il faut que tout soit prêt, aussi bien les tenues de la pony que le sulky.
Cela fait déjà plusieurs mois que je travaille sur les tenues de ma pony ; mais à présent il faut que je ressorte le sulky de son local d'hivernage.
Les quatre semaines qui restent de ce mois serons donc bien occupées, à affiner tous les détails de remise en état du sulky. Quelques réparations sont à prévoir et un petit coup de peinture aussi. Il faut dire que le sulky n'a pas servi depuis la fin du mois de juillet et qu'il est depuis cette époque, stocké dans son garage. Or, le sulky a subi durant la dernière saison quelques dégradations et une bonne remise en état s'avère réellement nécessaire. Les chemins creux et les cailloux ont eu raison de lui. Au moins, son état démontre l'intensivité de son utilisation et la réalité de notre activité de pony.

J'ai travaillé avec la pony le week-end dernier sur plusieurs détails de la tenue principale qu'elle portera au salon. J'ai aussi prévu des éléments de secours, au cas ou des problèmes de tenue apparaissent. Il est impératif de prévoir les moindres détails, y compris les défaillances des tenues.

Nous voilà donc dans ces dernières semaines de préparation et nous espérons vivement vous retrouver pour cette manifestation, afin que nous puissions vivre notre passion commune, ensemble et en réel ...

Salon Eropolis de Rennes 2015