Paul et Alcyone Ponygirl

Paul et Alcyone Ponygirl
Paul et Alcyone Ponygirl

mercredi 19 octobre 2016

Pourquoi il n'y a pas beaucoup de pony en France ?

Cette question m'a souvent été posée par des personnes qui s’intéressent de loin ou de près à notre activité.

En dépit du fait qu'il existe beaucoup de gens qui aimeraient bien pratiquer cette activité et qui auraient la possibilité de le faire, cette discipline reste malgré tout très peu répandue en France.
Ainsi, contrairement à l’Allemagne et au nord de l’Europe, ou bien aux pays anglo-saxons où il est bien implanté, le pony play a du mal à s'établir dans notre pays.


Il y a plusieurs raisons à cela.


Les français sont un peuple plutôt pudique, et en dehors des organisations spécifiques, les costumes ne sont pas très bien vus. Promenez vous en pony dans un parc public à la vue de tous : les réactions seront hostiles.


Il y a aussi un problème de place et de terrain. L'activité de pony se pratique difficilement dans un salon chez soi. Le majeure partie des activités se déroule en extérieur. De là, on revient au point précédent : Il faut trouver un terrain suffisamment grand et discret pour cette pratique.


Nous avons aussi le problème des moyens aussi bien financiers que de temps, qui influencent le renoncement de beaucoup de personnes à pratiquer le pony play.


Une raison qui paraît aussi anodine, mais qui a son importance pour la pratique du pony, c'est qu'il faut être au minimum deux. Et il faut aussi que les deux personnes s'entendent bien et qu'elles désirent ensemble construire cette activité.


Il est aussi très difficile de se documenter sur notre activité car la grande majorité des sites internet relatifs à cette thématique sont en anglais.


En France, peu de personnes en parlent, Cette activité est par ailleurs plutôt méconnue dans le monde du BDSM. Les quelques personnes qui la pratiquent sérieusement en France, ont du mal à se faire reconnaître dans ce domaine.


Enfin, les médias Français ne s'y intéressent pas du tout, et quand ils en parlent, c'est dans l'unique perspective de faire le buzz.


Le pony play en France demande donc beaucoup de volonté et de courage, car cette activité est loin d'être évidente. Je peux quand même me rassurer : le pony play au niveau mondial, reste également peu répandu : je pense que nous sommes moins d'un millier sur terre, à pratiquer cette activité ...


Vidéo de Maître Paul et de la pony Alcyone 

mardi 11 octobre 2016

Le pony play sur internet

Quand nous recherchons les mots « pony play » avec toutes ses variations dans nos outils de recherche favoris, l'Internet nous propose plusieurs sites.
Quand notre recherche se limite à la France, là le choix est bien plus maigre.
Nous trouvons d'abord des sites commerçants qui désirent vous vendre du sensationnel avec des personnes dénudées, ce quel que soit le sujet que vous recherchez.

Ensuite vous trouvez quelques sites en français qui vous décrivent en long et en large ce qu'est le pony, les différentes disciplines comprises dans cette activité et bien d'autres renseignements. Généralement, ces descriptions s'apparentent davantage à des définitions de dictionnaire, agrémentées de quelques photos, qui renvoient la plupart du temps vers des sites payants.
Vous me direz que le rôle d'Internet c'est de renseigner. Certes, mais ce n'est pas systématiquement ce que nous recherchons. De plus, le fait de lire sur plusieurs sites différents, les mêmes informations, ne permet pas d'approfondir une recherche.
Par ailleurs, quand vous recherchez des ponys via Internet, ce n'est pas forcément la définition du mot "pony" que vous recherchez, mais plutôt des personnes qui pratiquent le pony play.

Chercher un site internet en français qui développe cette thématique et qui est mis à jour régulièrement, n'est pas si évident que cela. De plus, certains sites n’ont pas été mis à jour depuis plus de dix ans, alors que l'activité des ponys évolue en permanence.

Ce que je propose sur mon blog, c'est de l’expérience et du vécu d'attelages réels de ponys, avec tout ce qui tourne autour. Je ne cherche pas à vous exposer ce qu'est une pony girl. Mon but est simplement de vous expliquer comment nous gérons et vivons le pony play au quotidien. J'essaye de retracer le parcours que nous vivons en réel, ainsi que nos projets futurs, les difficultés que je rencontre, ainsi que nos avancées.

Les mises à jour sont certes réalisées à des dates plus ou moins espacées, mais plus de quatre-vingts articles en bientôt trois ans : cela me paraît correct ; cela fait en moyenne, une publication tous les quinze jours !


Pony-Girl Grand Ouest n'est pas un site de photos, ni un site commercial : l'objectif de ce site est simplement de vous montrer et expliquer la vie vraie dans le monde des ponys ...


La pony Akcyone au repos dans le champ.


samedi 1 octobre 2016

Marquage au fer rouge

Marquer sa pony au fer rouge : cela est-il du sado/masochisme ?
Voila une question intéressante.
Est-ce qu'un éleveur de chevaux qui marque ses animaux est un sadique ?
Tous les chevaux que l'on marque au fer rouges sont-ils masochistes ?

Vous allez me dire « oui, mais la pony est un être humain » ...et on ne marque pas un être  humain au fer rouge car un être humain n'est pas un cheval.

Quelle est la différence entre un cheval et un être humain face au sado/masochisme ?

Ma réponse et ma philosophie sont différentes au regard de toutes ces questions. Je ne suis pas sadique et ma pony n'est pas masochiste. Le marquage au fer rouge n'est pas réalisé sur un coup de tête. Cela a été longuement réfléchi et discuté avec elle. La démarche qui nous anime est basée sur le consentement mutuel et elle n'est pas irrationnelle. C'est la volonté commune d’aller au fond de notre passion qui nous mène. Nous pratiquons cette discipline non par obligation, mais par choix. Le marquage au fer fait partie intégrante de notre activité que nous avons librement choisie. Il n'y a pas de fantasmes, ni de légèreté dans nos actions. Aller au plus proche de la réalité, tel que cela se pratique en vrai, est notre credo. Quand j'ai marqué la pony au fer rouge, cela n’était pas par sadisme et la pony n'a pas reçu ce marquage par masochisme ; mais cela était pour nous deux, la réalisation pratique de notre cheminement.

Ne cherchez pas midi a quatorze heures pour expliquer un acte, qui pour nous est simple et naturel... 


 Branding de la pony Alcyone le 2 juillet 2016.