Paul et Alcyone Ponygirl

Paul et Alcyone Ponygirl
Paul et Alcyone Ponygirl

lundi 20 juillet 2015

Photo de la pony-girl

Nouvelle tenue de la pony Alcyone et de son driver pour le rassemblement des ponys en attelage complet du 4 juillet 2015.

mercredi 8 juillet 2015

Lady Gwladys

J'ai rencontré Lady Gwladys, il y a déjà plusieurs années, à l’occasion d’une discussion qui avait pour thématique le BDSM.
Rapidement, Lady Gwladys et moi-même, avons remarqué que nous avions des points en commun.
C’est en conséquence et tout naturellement que j'ai invité Lady Gwladys à participer à une soirée que j’organisais dans un donjon: cette soirée reste encore ancrée dans ma mémoire, tant les échanges que nous avons eu ensemble furent fructueux.

Quand j'ai recherché un lieu pour marquer Alcyone au fer, c’est sans aucune hésitation que je suis rentré en contact avec Lady Gwladys, tant cela me paraissait évident qu’elle était la personne la plus qualifiée pour remplir cette mission: elle n’a hélas pas pu se rendre disponible, pour des raisons personnelles.
Puis, nous nous sommes séparés, car la vie en a voulu ainsi. J'ai donc continué ma route avec Alcyone.

Comme vous le savez, mon choix s'est orienté vers le pony-girl.

Quand j'ai décidé d’organiser le rassemblement des ponys de l'ouest, je me suis mis en quête d’un lieu d’accueil pour cette manifestation : je me suis alors adressé à une amie commune, qui malheureusement et pour des raisons personnelles, n'a pas pu nous accueillir dans son domaine.
J’étais donc en recherche d'un autre lieu d’accueil pour organiser cette manifestation, quand Lady Gwladys m'a recontactée et nous a invités chez elle.

Lady Gwladys est une passionnée de pony-play: elle a édifié son Arche dans cet esprit. Elle nous a invités à découvrir ses nombreuses réalisations dans son vaste domaine: un site entièrement consacré aux pratiques du BDSM, aussi bien en intérieur qu'en extérieur.
Lady Gwladys, avec un goût parfait, a imaginé et créé en ce lieu un véritable paradis. Avec toute son énergie, à la suite de longues années de recherche et de travail acharnés, Lady Gwladys a réalisé un site dont le niveau de technicité est incomparable.

Le domaine est parfaitement adapté à la pratique du pony : il présente des zones plates pour les débutants, un parcours plus technique avec des descentes et des montées gravillonnées et enfin un superbe grand parcours ombragé, très technique qui demande aux attelages de ponys une grande expérience et une pratique exigeante. Il s’agit donc d’un lieu abouti, où tous les niveaux de ponys avec leurs drivers peuvent évoluer, en toute liberté et en toute sécurité.

Situé en Bretagne, aux portes de la Normandie, l’Arche a accueilli en toute convivialité les passionnés que nous sommes.
Lady Gwladys est une femme intègre, qui mène son domaine avec passion : sa personnalité honore le monde du BDSM et la grande famille des pratiquants du pony : Elle est pour moi une Amie vraie.

Je ne savais pas que le paradis puisse exister sur terre : Lady Gwladys l'a créé dans son Arche.
Merci encore mille fois, Lady Gwladys pour nous y avoir accueillis.

Rassemblement des pony de l'ouest chez Lady Gwladys

mercredi 1 juillet 2015

La découverte... ou l'ignorance…

Driver une pony-girl est-il ma nature première ?
Non ! Je suis né en France où cela ne se pratique pas.
Suis-je même driver d'une pony-girl ???... Vraiment, je le crois...
Mais de pur race !!!... Qu'en sais-je et qu'importe ?
Puriste ? Traditionaliste ? Débutant ?
Oui et non... : Différent.
Mais alors, vous ne comprenez plus
Qu'appelons-nous Driver d'une pony-girl ?
Et d'abord, pourquoi l'être ?
Driver d'une pony-girl, je conduis le sulky,
J'assume à chaque instant ma situation de driver.
Mon appartenance à la communauté des pony-girls
N'est en revanche qu'une qualité personnelle,
Que je peux parfaitement renier ou méconnaître...
Je l'ai d'ailleurs fait...
J'ai longtemps ignoré que je faisais partie de cette communauté.
Il me faut donc vivre cela en surplus
Et pour mieux dire en conscience...
Si je perds cette conscience,
Driver cesse d'être en moi.
Si ma pony-girl disparaît,
Je cesse d'être un driver.
Pour être Driver il n'est pas nécessaire d'avoir de papiers ;
cela existe en moi et si à chaque sortie,
je reconnaît ma pony comme elle le mérite,
elle se reconnaîtra comme une vraie pony-girl.
En ce moment, des femmes évoluent dans cette discipline.
Seront-elles des pony-girls ? Nul ne le sait….
A chacun, le moment venu, la découverte... ou l'ignorance...