Paul et Alcyone Ponygirl

Paul et Alcyone Ponygirl
Paul et Alcyone Ponygirl

samedi 8 juin 2019

Gay pride de Rennes 2019

Pour la troisième année nous vous donnons rendez vous à la Marche des Fiertés LGBTI 2019 de Rennes.
Rendez-vous le samedi 8 juin 2019 à partir de 14h sur l’esplanade Charles de Gaulle.


Marche de la fierté à Rennes.

jeudi 30 mai 2019

Nouvelles

Et oui, déjà un long mois sans publications ! Que le temps passe !
Vous devez vous demander ou vous dire : « plus d’activité, ils sont morts ».

Et bien non ; nous sommes toujours présents ; simplement, nous sommes bien occupés par différentes activités qui demandent du temps.
Si vous avez suivi notre agenda, vous pouvez constater que nous n’avons pas chômé depuis un mois.
Nous avons préparé une séance photos en extérieur ; mais le temps nous a fait défaut et la pony est restée dans son enclos.
Nous avons organisé une soirée privée à la maison ; ce qui nous a bien occupé durant ce long mois.

Puis nous avons enfin pu réaliser, en extérieur, trois jours de photos avec la pony, dans un lieu magnifique.
Ces journées se sont déroulées en Charente-Maritime, près de Sainte. Nous avions planifié cette série de photos, depuis déjà plus d’un an, avec Paul Bear et Julia Valante. Comme quoi les événements se préparent longuement à l’avance.
Durant ces trois jours nous avons réalisé quatre scènes qui reprennent les thèmes de la cavalière et de son cheval.
Une séance de photos est longue à mettre en place. Il faut d’abord trouver le lieu ; ensuite trouver la thématique et réaliser les tenues vestimentaires qui vont s’accorder à ces paramètres. Ensuite, il y a l’habillage des différents acteurs et le déplacement de tout le matériel sur le lieu du shooting. Puis, la prise de vues peut débuter, avec la recherche du bon angle et du bon éclairage, tout cela en statique. À la fin de chaque séance, un bon repos bien mérité a été nécessaire. Mais nous pensons que tous ces efforts vont aboutir à de magnifiques photos que vous pourrez contempler bientôt sur ce blog.

Actuellement, nous préparons notre voyage en Ardèche, pour trois jours de pony en extérieur ; ce voyage aura lieu vers la fin du mois prochain. Je commence aussi à chercher la date (le lieu et déjà trouvé) pour le prochain rassemblement des ponys de France (à bien suivre sur ce blog et sur l’agenda).

Et nous commençons déjà à préparer notre participation au prochain salon de l’érotisme de Rennes qui se déroulera en début d’année prochaine.


Comme quoi l’activité pony est plein de richesses, de programmations et d’aventures.

 Photo César

vendredi 17 mai 2019

Ardèchoise du BDSM 2019

Maître Paul & pony Alcyone, seront présent à l’Ardèchoise du BDSM En Ardèche (France) pour les animations de pony-girl.
Toute la journée du samedi 22 juin 2019.

mercredi 3 avril 2019

Transgenres et Ponyplay

Il y a déjà quelques mois, nous étions invités à une soirée avec des personnes du monde du BDSM. Parmi les invités, ils y avait des dominants et dominatrices, ainsi que des soumises et soumis ... et aussi une personne transgenre. 
Durant cette soirée, j'ai échangé sur mon activité de driver de PonyGirl avec l'une des dominatrices présentes. Pendant cet échange, il a été question de l’existence de ce blog,  ainsi que des messages que je reçois via la boite e-mail.
J'ai informé mon interlocutrice, qu’une partie des messages et des demandes que je reçois, sont issus de personnes transgenres. J'ai en effet pu constater que beaucoup de personnes transgenres apparaissent sur les sites et forums de ponys. Mon interlocutrice me demanda alors pourquoi, selon moi, ces personnes transgenres sont attirées par le Ponyplay.

Le mot transgenre est la contraction de transformation et genre. Il s'agit de personnes qui ne se sentent pas bien dans leur corps, et qui décident de se métamorphoser dans un autre genre, c’est a dire dans l’identité qui se rapproche le plus de leurs sentiments d’appartenance. Généralement, il s'agit d'un changement de sexe : une transformation d’un homme en femme, ou plus rarement, une transformation d’une femme en homme,
Il est aussi concevable que, dans une même démarche intellectuelle, des personnes se sentent inadaptées au genre humain, et  nourrissent le désir de se transformer en animal.

Le ponyplay est une discipline qui permet de se transformer mentalement et de s'animaliser. Nous retrouvons dans cette activité, la même démarche intellectuelle que celles énoncées ci-dessus. A mon point de vue, je ne suis donc pas surpris que des personnes qui sont dans une réflexion de transformation de genre, puissent également avoir parfois l’envie d’aller vers une forme d'animalisation.

Il est bien évident aussi que cela est valable pour tout autre désir de transformation : le monde de l’animalisation n’est qu'un domaine possible de transformation parmi d'autres.

La transformation transgenre est une longue démarche intellectuelle, où l'on se retrouve souvent seul et isolé, face à son désir de transformation. Le regard d'autrui doit donc être bienveillant et tolérant pour aider ces personnes à réaliser leur quête de transformation et trouver leur équilibre...


Pony Alcyone au salon ErosExpo de Rennes 2019. Photos César.

vendredi 22 mars 2019

Le ponyPlay cela n’est pas si facile

Je reçois souvent des courriers ou des messages de personnes désirant découvrir le PonyPlay. C’est vrai que sur les sites, nous trouvons régulièrement des photos issues du web, et qui représentent notre activité ; et cela tente certaines personnes de pratiquer le Ponyplay. Cependant, après une recherche sur la toile, nous, nous rendons compte qu’il y a très peu de personnes en France, qui pratiquent en réel le PonyPlay. C'est la raison pour laquelle les personnes intéressées nous contactent fréquemment pour nous demander conseil.

Nous voilà donc dans le désert de la pratique.
Monter seul un tel projet, avec pratiquement aucun support : cela n’est pas vraiment facile.

Moi-même, j'ai dû au départ, m'inspirer de clichés photographiques plus ou moins détaillés, pour construire le sulky. Après avoir dressé des plans sommaires, je me suis lancé dans sa fabrication, et j'ai naturellement rencontré un certain nombre de difficultés techniques.
Par ailleurs, il a fallu que nous nous entourions de personnes qui pouvaient nous aider : notamment un cordonnier, pour confectionner ou bien adapter à la pony certains éléments du harnachement. Ensuite, il nous a fallu être inventifs pour construire l’ensemble du costume. La recherche d’un terrain d’entraînement ne fut pas facile non plus.

La plus grande difficulté dans le Ponyplay, réside dans le fait qu'il faut être deux pour pratiquer : un driver et une pony. Dès lors que cette problématique est résolue, le projet peut plus facilement se concrétiser.
Je remarque avec les années qui passent, que beaucoup de personnes désireuses de se lancer dans cette activité, butent principalement sur le fait qu’elles sont seules. Puis, s'agissant des couples déjà formés et qui désirent pratiquer, la difficulté consiste souvent en un manque d’espace, de matériel et souvent de temps pour la pratique.

Ainsi, quand je propose à la communauté des ponys de France, l'organisation d'un rassemblement national, il s'agit avant tout de permettre à celles et ceux qui le désirent, de pouvoir s'initier à cette activité, tout en étant encadrés et ainsi leur permettre de trouver une aide logistique pour mieux débuter...


PonyGirl grand Ouest au salon ErosExpo de Rennes 2019

samedi 16 février 2019

Salon ErosExpo de Rennes 2019

Nous remercions les organisateurs, du salon de Rennes qui nous ont chouchouté sur un super emplacement au milieu du salon. Nous remercions nos hôtesses Marion, Alexia, Mélanie, et Julien qui a tenu notre stand ainsi que notre photographe Cesare Visconti. Un grand merci à Barbara Psyché qui est venue nous voir au salon en compagnie de ses deux soumis. Cela nous a fait chauds au cœur.

PonyGirl grand Ouest au salon ErosExpo de Rennes 2019