Paul et Alcyone Ponygirl

Paul et Alcyone Ponygirl
Paul et Alcyone Ponygirl

mercredi 10 février 2016

Le temps

Cela fait plus d'un an à présent que je discute avec des personnes réellement intéressées par l'activité Pony : je me suis rendu compte que le facteur temps est important. Certes, beaucoup de personnes aimeraient ou désireraient se lancer dans cette activité. Elles se rapprochent de moi pour cela ; mais ce qu'il leur manque le plus, c'est effectivement du temps pour s'y investir. Il est vrai qu'il est bien plus facile de poursuivre une activité déjà entreprise avec sa partenaire, que de débuter dans cette nouvelle passion.

Beaucoup de gens m'ont relaté le fait que cette activité les passionnent et qu'ils aimeraient bien pratiquer le Pony ; certaines personnes disposent même du matériel nécessaire ; la seule chose dont elle manquent, c'est du temps pour la pratiquer.
Pour ma part j'ai été confronté au même souci : Pour pouvoir débuter sérieusement dans le Pony, il est nécessaire de stopper toutes ses autres activités et de ne se consacrer qu'à cela. Au début, on piétine ; car une telle entreprise ne se déroule jamais comme on a pu initialement le prévoir. Il est donc nécessaire de faire oeuvre de patience. Souvent, les personnes de notre entourage sont curieuses et nous demandent à quel stade en est notre nouvelle activité ; au risque de les décevoir et parce que justement la progression est lente, nous n'avons souvent rien à leur dévoiler d'absolument récent.


Telle est la règle de toute activité : explorer un nouveau domaine nécessite des recherches et du temps ; surtout si comme nous, vous avez déjà un passé bien rempli. Cela pourrait s'avérer moins difficile pour les jeunes ; bien que cela soit compliqué pour eux de s'y investir, par manque de moyens.
C'est pour cette raison qu'il n'y a pas beaucoup de pratiquants en France...



Pony-girl-grand-ouest au salon Eropolis de Rennes. Janvier 2016. 
Photo César, traitement Loucha.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire