Paul et Alcyone Ponygirl

Paul et Alcyone Ponygirl
Paul et Alcyone Ponygirl

mercredi 3 juin 2015

Les Pony-boys



Depuis que j'ai lancé le rassemblement des ponys dans l'ouest (il y a déjà plus d'un mois) je n'ai eu qu'une demande d'un couple avec pony-girl qui pratique et a contrario une multitude de demande de pony-boys seuls (environ une centaine).
Une grande majorité de ces hommes recherchent une information et à être initiés. Très peu ont déjà pratiqué réellement le pony-boy (pas plus de 5).

Que recherchent ces hommes qui se retournent vers l'activité pony ?
Pour une grande partie, c'est l'animalisation qui les attire : le fait d’être traités comme un animal et d'être humilié.

Le grand problème, c'est que chez les ponys, l'animal est noble : il ne s'agit pas de l'humilier, mais à l'inverse, de le glorifier. Je compare toujours ma pony-girl à un vrai cheval. Qui possède un vrai cheval ? Comment est-il traité ? Avez-vous déjà vu un vrai cheval maltraité ? Regardez comme ces animaux qui participent à des courses ou à des compétitions hippiques, sont beaux. Et bien moi je mets ma pony-girl aux mêmes niveaux : elle est glorifiée, elle est debout, droite et fière d’être une pony. Elle est entretenue comme un vrai cheval. Rien à voir avec ces animaux mal traités. L'homme qui recherche l’animalisation, désire tout l'inverse de cela.

Ce qui attire aussi beaucoup les hommes vers cette discipline c'est le latex et le vinyl.
Certes les tenues des ponys ont de quoi attirer les fétichistes et ceux qui recherchent le contact avec ces matières. Mais le pony est avant tout un comportement et une façon d’être, avant d’être un habit ou un costume.

Pour le rassemblement des ponys je n'ai pas pu répondre favorablement à ces hommes à la recherche d'autre chose que ce que je pouvais leur proposer.
En France les vrais ponys-boys qui s'investissent et qui sont sérieux ne sont pas aussi courants qu'on pourrait l’imaginer. Les vrais pony-gils sont encore plus rares...


L’attelage de Maître Paul et pony Alcyone en entraînement extérieur chez nos amis en Bretagne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire