Paul et Alcyone Ponygirl

Paul et Alcyone Ponygirl
Paul et Alcyone Ponygirl

samedi 17 novembre 2018

Comment transformer sa compagne en PonyGirl

Comme je l’ai déjà écrit; Entre moi et Alcyone l’idée de la pratique de pony est depuis longtemps ancrée. Toutefois, cela n’est pas venu du jour au lendemain. La transformation d'une femme en PonyGirl est avant tout une question de consentement et de temps.
Comment nous nous y sommes pris; quels conseils je pourrais donner; et surtout quelles erreurs il ne faut pas commettre ?
Le Pony est avant tout un rapport D/s entre le Driver et sa PonyGirl. Cette activité se pratique à deux et la femme partenaire doit non seulement être consentante, mais encore désirer par passion se transformer et vivre en PonyGirl.
Par ailleurs, le Pony est une discipline qui englobe une multitude de pratiques différentes.
Mais dans tous les cas, Les PonyGirls aiment être dirigées et être conduites par leurs drivers. Elles adorent aussi que leurs drivers prennent soin d'elles, qu'ils les harnachent souvent ou qu'ils les cajolent. Une PonyGirl vie pleinement avec son driver.
Au début d'une telle aventure, il ne faut surtout pas aller trop vite. Les deux partenaires doivent au préalable tous deux consentir à se diriger ensemble vers cette activité. Puis, la partenaire doit accepter de transformer son mental dans celui d’un animal. Il faut pour cela, bien observer le comportement et les réactions de l’animal choisi, puis essayer de reproduire progressivement et fidèlement ce comportement et ces réactions en l'adaptant aux différentes situations auxquelles l'animal est confronté. Cette étape du travail, en l’occurrence, la transformation d'une femme en PonyGirl, est l'étape la plus difficile et la plus fondamentale de la transformation de la partenaire : C’est ce que j’appellerais dans le jargon des équidés le « débourrage ».
Il faut ensuite choisir et construire la tenue de la PonyGirl et également construire le sulky. Pour cela, il est nécessaire de se rapprocher des personnes les plus compétentes par rapport à votre projet. Nous avons fait appel à des cordonniers et à des personnes qui travaillent le métal.
Nous avons choisi pour l'équipement de la PonyGirl, une combinaison et une association de plusieurs matériaux : lycra, vinyle, cuir, métal, avec de nombreux accessoires. La création de l'équipement est une étape très importante : c’est dans cette phase que la partenaire se retrouvera transformée par les différents équipements qu’elle portera et qui lui permettront de pleinement rentrer dans son rôle et son animalité.
Au début, il faut rester simple et ne pas rechercher a copier ce qui existe sur internet. Ce que j’ai toujours mis en avant avec ma PonyGirl, c’est de faire le mieux possible, afin d’être le plus proche possible de l’animalité. Les PonyGirls sont des animaux difficiles à dresser ; et elles sont également très élégantes : il faut en permanence ne pas aller dans la vulgarité mais rechercher l'excellence.
Transformer sa partenaire en PonyGirl n’est pas du tout dans le même esprit que la transformer dans un autre animal comme une chienne ou bien une chatte. Il ne s'agit pas d'abaisser sa partenaire, mais de l'élever au rang de PonyGirl.
De la même façon, il ne suffit pas de fixer une queue à la croupe de sa partenaire ou lui introduire un mord dans la bouche, pour en faire une PonyGirl.
Pour transformer sa partenaire en PonyGirl, il faut le faire sérieusement, avec passion et aussi y mettre les moyens.

Beaucoup pensent que le Pony est un loisir ou bien un jeu. 


Il n’en est rien, car lorsqu'on investi beaucoup de temps et beaucoup de moyens dans  une telle passion,  cela n'est plus un jeu ou un loisir : cela devient une activité, une spécialité D/s à part entière...

PonyGirl Alcyone avec Folia
 PonyGirl Alcyone avec Folia

jeudi 8 novembre 2018

Décès de notre ami FRED


C’est avec une terrible tristesse que nous avons appris le décès de notre ami, collaborateur et talentueux Fred de « La Sellerie du Donjon » à la roche sur yon, l’artiste du cuir.
Il a aimé ce que nous étions et nous avons aimé ce qu’il était.
Nous avons partagé un joli bout de chemin...
Nous sommes chagriné et nous pensons à sa famille et ses proches, qu’ils reçoivent toutes nos amitiés.
Tu seras toujours présent et nous chouchouterons les pièces que tu as faite pour nous.

Bye FRED 

Tête de cheval, ceinture et harnais réalisé tout en cuir dans l'atelier de Fred.

dimanche 28 octobre 2018

Tee-shirt PonyGirl grand Ouest

PonyGirl Grand Ouest a réalisé des tee-shirts personnalisés pour ses animations.

De face
De dos





mardi 23 octobre 2018

Bal des ténèbres 2018

Nous participerons le samedi 24 novembre 2018 au bal des ténèbres à l'Elixyr (17). N’hésitez pas a venir nous voir.

lundi 15 octobre 2018

Préparation pour l’automne

La saison estivale se termine sur des notes positives, parmi lesquelles d'agréables rencontres. Nous avons également retrouvé des amis qui nous sont chers. Cette période a été aussi l'occasion pour nous de changer de lieu de vie, avec de nouvelles perspectives et possibilités.

Nous abordons la période de l'année la plus intéressante dans l'univers des ponys, qui est celle de la préparation de la future saison. Et oui : neuf mois de préparation pour que la pleine saison soit la plus réussie possible. Des dates importantes nous attendent au début de l’année prochaine, et nous n'aurons pas assez de temps pour achever la préparation de ces événements qui s'annoncent.
C’est la bonne saison pour travailler avec sa pony sur des entraînements futurs.
Au préalable, nous avons pris dates pour plusieurs points d'étapes, qui nous permettrons de parfaire notre préparation, de bien tester le matériel et de roder la logistique.

Le PonyPlay exige en effet beaucoup de préparatifs et d’entraînements, pour que la saison soit la plus réussie possible.
Cela n’est pas un jeu, mais réellement une activité à temps plein...


ponygirl
 Promenade en foret

mardi 21 août 2018

Nous ne pratiquons pas que le Ponygirl dans notre relation D/s

Dans un premier temps, s'agissant d'une relation D/s, les personnes débutantes ne font généralement que du D/s. Puis avec le temps, elles diversifient leurs champs de pratiques. Certains choisissent de se tourner vers les cordes ou bien vers d’autres pratiques, mais tout en gardant leurs pratiques premières. Puis ces personnes vont vers une spécialisation qui correspond davantage à leurs désirs. Mais la plupart des gens, préfèrent « papillonner » sans vraiment se spécialiser. Il est exact que la diversité des pratiques que propose le BDSM est alléchante; et il est toujours possible de trouver quelqu’un qui s’est spécialisé dans une de ces pratiques pour s’informer et « jouer ». Se spécialiser dans une pratique bien précise, exige beaucoup de temps, d’énergie, et de moyens. Et ce sont certainement ces critères qui manquent aux personnes et qui les empêchent de s’investir sérieusement : il est en effet bien plus facile de papillonner.

Nous avons, comme beaucoup, débuté par le D/s. Quand nous nous sommes rencontrés, Alcyone et moi, je pratiquais les cordes depuis plus d’une vingtaine d’années. Je m’étais investi dans ce domaine, car à l’époque la pratique des cordes était peu répandue. Quand nous faisions une soirée dans les années 80, sur une centaine de participants, j’étais pratiquement le seul à faire des cordes. Donc, quand j’ai rencontré Alcyone, nous avons, en plus de la relation D/s, pratiqué tout naturellement les cordes. Avec le fil du temps nous avons vu arriver des encordeurs de partout : cela était devenu une mode. Je me suis alors lassé de cette pratique, épuisé d'avoir à me défendre de multiples prétentieux qui croyaient tout savoir en ce domaine. Nous avons alors décidé de changer de cap et nous nous sommes investis dans une nouvelle aventure, un domaine encore peu exploré : le projet des PonyGirls.

Il n'en reste pas moins que dans notre couple, nous continuons à pratiquer encore et toujours le D/s : c'est même notre principale activité. Le PonyGirl (qui est du D/s), pour sa part, est devenu notre spécialité et aussi notre passion. Nous pratiquons certes d'autres activités SM, comme le Fire-Play, les aiguilles, ou bien la scarification. Mais ces activités occupent une part très minoritaire de notre temps, tout en nécessitant d'être sérieux et d'utiliser les moyens et le matériel adaptés (qui ne peut et ne doit en telle matière, qu'être son propre matériel).

Ainsi, quand je développe une compétence et une pratique, je m’investis sérieusement et à fond dans celle-ci, sans me diversifier.


Nous communiquons, nous vivons...

 Scarification réalisée sur le dos de la pony Alcyone par son Maître Paul